Dialogue entre UCM et Ville de Namur
Faire connaître le plan de relance

UCM craignait que le plan de relance de la Ville de Namur ne soutienne pas suffisamment les indépendants. Elle a rencontré le collège communal et lui a proposé son soutien.

À la mi-décembre, UCM a rencontré virtuellement le collège namurois au grand complet. Après avoir salué la qualité des mesures prises et la manière dont la crise a été gérée sur le territoire, François Bersez, président UCM Namur, a tout de même regretté qu'UCM n'ait pas été consultée pour aider à la construction du dispositif. Il a aussi demandé comment la Ville comptait faire pour que le plus grand nombre d'indépendants puissent en tirer profit. En effet, à la première lecture du document, UCM craignait que l'intérêt collectif autour duquel a été construit le plan prime sur l'intérêt économique des indépendants et PME (cf. UCM Magazine n° 29 de novembre 2020).

Les échanges, ouverts et constructifs, ont débouché sur l'engagement de futures collaborations entre la Ville et UCM pour sensibiliser les indépendants et ainsi leur permettre de profiter autant que possible du plan de relance. Elles coorganiseront une séance d'information à destination des commerçants pour leur expliquer comment et pourquoi accepter les chèques consommation qui ont été distribués aux 2.800 agents communaux. Il s'agira aussi d'informer les acteurs du secteur de la construction pour les aider à répondre efficacement aux nombreux marchés publics que la Ville va lancer. À suivre donc.

Sur tous les fronts

La réunion virtuelle était aussi l'occasion de parcourir les grands dossiers qui concernent la capitale wallonne. Certains chantiers touchent à leur fin, d'autres vont bientôt commencer. UCM s'est permis de rappeler l'importance d'accompagner les commerçants qui seraient impactés par des travaux et a proposé, une fois encore, son aide.

Le développement économique et commercial namurois est prioritaire aux yeux d'UCM. Elle l'a rappelé aux élus, dans l'espoir que chaque décision prise le soit en considération de ceux et celles qui entreprennent. Elle a aussi promis qu'elle y veillerait.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Droit passerelle simple ou double
    Les commerçants déçus

    Grosse déception pour les commerçants : contrairement à ce qui avait été annoncé, le double droit passerelle leur est refusé, sauf s'ils n'ont pas accueilli de clients sur rendez-vous.
    Lire la suite
  • Unisono
    On négocie

    Payer onze mois de redevance pour six mois d'activité, c'est inacceptable ! Une négociation est en cours avec UCM et Unizo pour trouver une solution.
    Lire la suite
  • Code de bonne gouvernance
    Une boîte à outils pour dirigeants de PME

    Comment gérer son entreprise de manière saine et efficace ? Comment structurer sa société de façon claire et transparente ?
    Lire la suite