Prix économiques de la province de Namur
Les lauréats des Alfers

© Mathias Martin/Carine Chalon

Cinq chefs d'entreprise namurois ont remporté un Alfer. Cette statuette du "porte-drapeau" symbolise leur dynamisme entrepreneurial et leur qualité d'ambassadeurs de la province.

Le jury de la 33e édition des Alfers, composé notamment d'opérateurs économiques dont UCM, a récompensé pour leur parcours exemplaire cinq personnes qui incarnent l'esprit d'entreprise namurois.

Le grand prix revient au Groupe Nonet, représenté par son administrateur délégué Simon Nonet. Spécialisée dans les travaux publics et privés, cette entreprise familiale (dirigée par la troisième génération) regroupe 170 collaborateurs et réalise des chantiers couvrant tous les travaux de construction en extérieur (cf. portrait paru dans UCM Magazine de mai).

Bernard Grafé a reçu le prix de l'entreprise commerciale des mains de François Bersez, président UCM Namur. Grafé Lecocq & Fils, éleveur de vins réputé pour la qualité de son travail, est installé dans la capitale wallonne depuis 1879.

La société Freecaster s'est, quant à elle, construit une solide réputation dans le difficile milieu de l'audiovisuel. Active dans la captation en direct et le streaming, elle mérite amplement le prix de l'innovation remis à son gérant Raymond Dulieu.

Le prix international couronne Agrimat, qui exporte 90 % de sa production de matériel pour éleveurs. Enfin, le prix coup de cœur va à Nicolas Pourbaix, gérant de l'agence E-net Business spécialisée dans le digital marketing.

Notons encore que le travail entrepreneurial de jeunes étudiants a lui aussi été mis à l'honneur. Un prix a été décerné à la mini-entreprise Hi Honey (Communauté éducative Saint-Jean-Baptiste de Tamines) et un autre à Styl Again (Haute école Namur-Liège-Luxembourg) pour son plan d'affaires.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Reconnaissance régionale
    Wallonie, terre de talents

    Le parlement wallon met en lumière quinze talents de la Région, qui se distinguent dans différents domaines. L'excellence est leur dénominateur commun.
    Lire la suite
  • La musique doit se payer
    Unisono, la plateforme qui simplifie les démarches

    Il faut payer des droits d'auteur à la Sabam et des droits dits voisins à la Simim et à Playright. Cela fait des années qu'UCM demande à ces trois sociétés de s'harmoniser. Message reçu.
    Lire la suite
  • La CSC affilie des indépendants
    Le syndicat chrétien ratisse (trop) large

    Si la CSC se pique de défendre les indépendants, elle devrait réclamer l'égalité en matière de pension, la baisse des cotisations à 20 %...
    Lire la suite