Mouton Sauvage

Éco-boutique

Mouton Sauvage, hors des sentiers battus

07/12/20

L'éco-boutique Mouton Sauvage propose des articles durables et "zéro déchet" pour toute la famille, allant des fournitures scolaires aux produits pour la maison.

Il y a quatre ans, Nathalie Daloze, conseillère environnement de formation, se lance dans un nouveau projet : une éco-boutique dans le centre historique de Soignies. Convaincue par l'écologie et le "zéro déchet", elle veut partager ses valeurs en proposant dans un premier temps des articles scolaires puis, pour répondre à la demande de sa clientèle, des produits d'hygiène, cosmétiques ou encore d'entretien de la maison.

"C'est une philosophie de vie que j'ai envie de faire passer", explique Nathalie. Pour ça, elle a déniché un tas d'articles qui "doivent encourager le “zéro déchet” tout en limitant les autres impacts environnementaux." La gamme s'est étoffée au fil du temps : des ustensiles de cuisine, des gourdes en inox, des boîtes à tartines, des bougies confectionnées par des artisans belges et même des articles de saison (écharpes, parapluies). "Il y a des vêtements en coton et des sacs en chanvre par exemple. Je choisis des articles éco-responsables." La boutique comprend aussi un rayon décoration. "J'ai envie de proposer tout le temps de nouvelles choses à mes clients, selon leurs souhaits", affirme Nathalie.

Un parcours atypique

"J'en avais marre de dépendre des autres pour mon travail et je voulais concrétiser mon propre projet comme indépendante, en privilégiant une relation client très forte", se souvient Nathalie. Après plus de dix ans à des postes administratifs survient son licenciement. Elle développe alors, avec l'aide d'une couveuse d'entreprise, son projet d'éco-boutique. "J'ai aussi pu profiter de la mise à disposition par la commune de Soignies de locaux à des conditions avantageuses pour démarrer mes activités de commerce dans le centre-ville."

Et l'indépendante d'ajouter, avec le sourire : "Je pense qu'indirectement, deux de mes grands-parents ont aussi influencé ma décision. L'un tenait une épicerie et l'autre une boulangerie de village. Je ne m'étonne plus maintenant d'avoir créé ma propre boutique ! Cela doit être génétique."

"Les critères de sélection de mes articles sont principalement l'aspect de production locale, la limitation des déchets d'emballage, la solidité et le caractère réutilisable." C'est le rayon des gourdes durables qui rencontre le plus vif succès. "J'ai quasi toute la gamme des trois meilleures marques actuellement sur le marché", expose fièrement Nathalie. Ce qui représente une centaine de gourdes de toutes les couleurs et tailles.

Pour pousser plus loin encore la pratique du "zéro déchet", une partie du magasin est aujourd'hui consacrée au réemploi de jouets et livres pour enfants. "Cela répond à la demande de ma clientèle qui est très diversifiée et en constante croissance. J'accueille beaucoup de parents soucieux d'offrir à leurs petits des produits respectueux à la fois de leur santé et de l'environnement, mais j'ai aussi de plus en plus d'enseignants qui viennent s'inspirer pour leurs activités pédagogiques."

Le nom de l'éco-boutique est porteur de sens pour sa fondatrice : "Il fait référence aux quelques rares espèces de moutons non domestiquées par l'homme qui existent encore. Le mouflon en fait partie. Les moutons sauvages gardent leur indépendance d'esprit et ils ne suivent pas nécessairement le troupeau", conclut Nathalie.

Carte d'identité de l'entreprise

Autres portraits de la même catégorie

  • Carine et Daniel Dagnelies

    Merrimack, transporteur au fil de l'eau

    Depuis plus de trente ans, Denis Dagnelies et sa femme Carine sillonnent les cours d'eau avec le Merrimack, une péniche capable de transporter 1.500 tonnes de marchandises. L'équivalent de 50 camions !

    Lire la suite
  • Plus Oultre Distillery

    Tout jeune et déjà une référence

    Lancé un peu comme une bravade en 2017, le Gin de Binche a connu une étonnante percée : récompenses à l'international, reconnaissance des cavistes et, surtout, intérêt des fans d'apéros.

    Lire la suite