Tensions monétaires
Inflation et hausse des taux d'intérêt

C'est peu de dire que l'inflation galope. L'indice-pivot, dont le franchissement déclenche une hausse de 2 % des salaires des fonctionnaires et des allocations sociales, a été dépassé en décembre et le sera en février. Une double indexation aussi rapide est inédite depuis 1982, quand le taux d'inflation flirtait avec les 10 % par an.

Cette poussée de fièvre est mauvaise pour l'économie. Le patronat flamand (Voka) a d'ailleurs clairement réclamé un saut d'index. Pour la forme : le gouvernement l'a totalement exclu.

Le pays n'est pas, en effet, dans une spirale inflationniste. La hausse actuelle du coût de la vie est due à la conjonction de la reprise économique et de la flambée des prix de l'énergie. Les experts estiment que le calme reviendra dès le printemps. La Banque nationale table sur une inflation de 4,9 % cette année. Elle était de 2,01 % en 2021 et de 0,99 % en 2020. La moyenne des trois dernières années serait donc de 2,6 %. Et la même Banque nationale prévoit 1,2 % en 2023 et 2024. Très raisonnable.

Le danger d'une inflation persistante serait une hausse des taux d'intérêt. Vu l'endettement colossal de l'État fédéral et des Régions, ce serait une catastrophe. Elle ne s'annonce pas. Certes, les grandes entreprises ont émis des obligations pour un montant de 90 milliards d'euros durant la première semaine de janvier. C'est énorme et cela s'explique par une anticipation des hausses des taux d'intérêt. Mais il n'y a pas de panique à bord. L'argent a été levé facilement à des conditions qui restent très avantageuses. Le "Bund allemand à dix ans", emprunt d'État qui sert de référence dans la zone euro, est proposé à - 0,04 % d'intérêt, au lieu de - 0,18 % fin décembre.

Attention quand même : le coût de l'énergie, qui pour partie n'est pas pris en compte dans le calcul de l'indice des prix de référence, sera structurellement plus élevé dans les dix ans à venir que dans les dix ans passés. La nécessaire transition vers le renouvelable ne se fera pas sans sacrifices.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Publication Édipro
    Et si on misait sur la com positive ?

    Bernadette Pâques, spécialiste de la communication d'entreprise, partage son expertise via un abécédaire ludique et poétique. Car communiquer, c'est bien ; le faire positivement, c'est mieux !
    Lire la suite
  • Le commerce en situation précaire
    Les soldes d'hiver, un moment crucial

    UCM a interrogé les commerçants indépendants des secteurs saisonniers (habillement, chaussure, maroquinerie) à la veille des soldes de janvier. Le secteur a énormément souffert depuis le début de la pandémie.
    Lire la suite
  • Sanction du vol à l'étalage
    Une procédure simple pour punir les délinquants

    Les vols à l'étalage vont peut-être, enfin, être sanctionnés. Les policiers peuvent, depuis le 1er janvier, infliger une amende sur-le-champ aux chapardeurs pris en flagrant délit.
    Lire la suite
  • Paru chez L'attitude des Héros
    La bonne personne, à la bonne place

    Dans son livre "Activez les talents de votre entreprise", Béatrix Charlier expose la manière dont elle a créé et développé plusieurs tests identifiant les talents et facilitant leur expression.
    Lire la suite