Bruxelles
ZEUS

Pour dynamiser des quartiers d'Anderlecht, Bruxelles, Forest et Molenbeek, le gouvernement bruxellois va, à partir du 15 mai, inciter financièrement les entreprises à s'y implanter et à embaucher "local". On parle de "zones d'économie urbaine stimulée" (Zeus). Si l'objectif est louable, les conditions d'octroi de l'aide (3.000 euros la première année, 6.000 la deuxième) sont quasi impossibles à remplir : elles concernent la localisation de l'entreprise, le domicile du candidat, il faut un contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée d'au moins deux ans à temps plein... Et plusieurs secteurs sont d'emblée exclus (transport, garages, diverses professions libérales...). L'UCM voudrait un incitant plus global et praticable.

Autres actus se rapportant au sujet

  • Accords sociaux 2019-2020
    Négociations serrées en commissions paritaires

    Malgré le faux bond de la FGTB, un accord social interprofessionnel 2019-2020 a pu être mis en œuvre.
    Lire la suite
  • Diversité en entreprise à Bruxelles
    Boîte à outils

    Actiris accompagne les employeurs bruxellois dans la mise en place d'un plan "diversité" au sein de leur activité. Un dispositif au bout duquel un (co)financement peut matérialiser les actions.
    Lire la suite
  • UCM chez les décideurs
    De Barbara Trachte à Nathalie Muylle

    Comme organisation représentative des indépendants et chefs de PME francophones, UCM se doit d'aller porter leur voix auprès des responsables politiques.
    Lire la suite
  • Modernisation de l'axe Nord-Midi
    Perturbations SNCB pendant presqu'un mois

    Des travaux vont perturber la circulation des trains sur la jonction Nord-Midi (Bruxelles), du 14 octobre au 11 novembre.
    Lire la suite