Découvrez la dernière interview

  • Thierry Neyens

    Président de la fédération Horeca Wallonie

    Cafetiers, restaurateurs et hôteliers doivent être de vrais entrepreneurs. La passion et le talent ne suffisent plus. Ne réussissent que ceux qui peuvent calibrer leur projet, supporter les charges, mais aussi s'adapter aux évolutions technologiques et aux besoins des clients.

    Lire la suite

VOULEZ-VOUS AFFINER VOTRE RECHERCHE ?

  • Louis Michel

    Le baroudeur libéral et social

    L'Europe en panne, la Belgique dans l'impasse, le MR en recul : la situation est pénible pour un libéral, attaché à son pays et militant pro-européen. Mais ce qui inquiète le plus Louis Michel, c'est le climat politique. Le principe démocratique lui-même (respect, dialogue, ouverture à l'autre) vacille.

    Lire la suite
  • Jean Faniel

    Directeur général du Crisp, docteur en sciences politiques

    Les élections du 26 mai sont historiques par la mise en minorité des familles socialiste, libérale et centriste, qui ont écrit l'histoire du pays. La situation est complexe ! Observateur averti de la vie politique, Jean Faniel prévoit des élections fédérales bien avant 2024.

    Lire la suite
  • Daniel Bacquelaine

    Ministre des Pensions (MR)

    La retraite est le souci numéro un des indépendants en ce qui concerne leur protection sociale. Le dossier a énormément évolué depuis 2014 et restera sur la table du prochain gouvernement.

    Lire la suite
  • Christian Behrendt

    Professeur de droit constitutionnel, spécialiste de la théorie de l'État, assesseur au Conseil d'État...

    Voter, c'est accorder sa confiance à une personne responsable de ce qu'elle dit et de ce qu'elle fait. S'engager, agir et rendre des comptes : c'est le fondement de notre démocratie représentative. Ce système, avec un peu de recul, donne plutôt de bons résultats, selon le professeur Christian Behrendt.

    Lire la suite
  • Charles Michel

    Premier ministre et président du parti, il incarne à la fois le bilan et le projet du MR.

    Seul parti francophone au gouvernement fédéral, le MR est fier de son bilan : les objectifs de création d'emplois et de baisse des charges ont été dépassés. Son président et Premier ministre sortant propose de continuer cette politique libérale et authentiquement sociale.

    Lire la suite