Flandre
Choix

Le gouvernement flamand prévoit de dégager un excédent budgétaire de 75 millions d'euros en 2024. Côté dépenses, il annonce 350 millions d'euros pour améliorer le pouvoir d'achat des salariés aux revenus les plus bas, 270 millions pour les personnes handicapées et 250 millions supplémentaires pour la recherche-développement.

En économies, il va supprimer la déduction fiscale des emprunts hypothécaires (625 millions), mesure spectaculaire à peine compensée par une réduction de 1 % (de 7 à 6 %) des droits d'enregistrement. Il annonce un blocage de l'indexation des allocations familiales (107 millions) et des crédits de fonctionnement des administrations (256 millions). Il envisage également de réduire de 100 millions le budget de l'enseignement secondaire.

Autres actus se rapportant au sujet

  • La politique va reprendre ses droits
    Le spectre des élections

    Le coronavirus a mis la crise politique entre parenthèses, mais la nécessité d'un gouvernement de plein exercice s'imposera très vite.
    Lire la suite
  • Gestion de crise
    Commission d'enquête très probable

    L'organisation d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion de la crise du coronavirus ne fait guère de doute.
    Lire la suite
  • Indépendants malades
    Injustice évitée

    Indemnité journalière accordée aux indépendants dès le premier jour de maladie indiqué sur le certificat, et non pas au jour de la délivrance du certificat.
    Lire la suite
  • Mesures fiscales de soutien
    Reports et plans de paiement

    Le SPF Finances veut soulager la trésorerie des entreprises, mise sous pression par le confinement.
    Lire la suite